Bulletin d'information en santé environnementale

  • Brèves d'actualité

GMO90+, un nouveau projet de recherche sur les OGM piloté par l’Anses

Le 15 septembre dernier (2014), l’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail (Anses) a annoncé le lancement d’une nouvelle étude (GMO90+) sur les risques toxicologiques des organismes génétiquement modifiés (OGM). Cette étude se fera parallèlement à deux projets européens récemment initiés sur ce même sujet (GRACE et g-tWyst), d’une durée respective de 3 et 4 ans. Ils visent l’étude de la toxicité du maïs transgénique traité au glyphosate (Roundup). Quant au projet de l’Anses, il réunit un consortium composé de l’Institut national de la recherche agronomique (INRA), de l’Institut national de la santé et de la recherche médicale (INSERM) et de quelques universités. Ce projet de 6 mois vise à améliorer la prédictivité de la toxicité chez le rat à la suite de l’ingestion d’un maïs transgénique, lui aussi traité au glyphosate.

L’Anses a initialement souhaité associer des parties prenantes (dites de la « société civile ») tout au long du processus. Au cours d’une réunion initiale, des représentants de diverses organisations écologistes et environnementales se sont retirés en invoquant la trop courte durée de l’étude (3 mois), l’impossibilité d’influer sur le protocole de recherche définit par les chercheurs et la participation d’un représentant de la compagnie Monsanto (fabriquant le Roundup) au comité.

Rappelons ici que l’usage des OGM en Europe, plus particulièrement en France, fait l’objet de discussions depuis plusieurs années. Bien qu’autorisées en Europe, les cultures OGM sont interdites en France. En Amérique, il n’existe aucune restriction. Le gouvernement du Québec offre un site web d’information sur les OGM, mais l’étude de ces plantes ainsi que leur usage est de juridiction exclusivement fédérale. Le gouvernement fédéral, se basant sur les observations de l’OMS, affirme que les OGM ne représentent aucun risque pour la santé humaine. [PC]

 

L’annonce du projet de l’Anses :

www.anses.fr/fr/content/activit%C3%A9s-de-l%E2%80%99anses-en-termes-d%E2%80%99information-de-la-soci%C3%A9t%C3%A9-civile-dans-le-cadre-du-projet

Le rôle de l’Anses dans l’étude des OGM :

www.anses.fr/fr/content/ogm-organismes-g%C3%A9n%C3%A9tiquement-modifi%C3%A9s

Le site d’information du gouvernement du Québec sur les OGM, avec liens vers les organismes fédéraux :

www.ogm.gouv.qc.ca/index.htm