Tabaco

  • 15 Junio 2009

    Selon les premiers résultats de la dernière Enquête sur le tabagisme chez les jeunes (ETJ) la proportion de jeunes Canadiens ayant déjà essayé un produit du tabac a cessé de diminuer. En effet, la version 2006-2007 de l'enquête indique que 21 % des jeunes de la 5e année primaire à Secondaire 3 (5e à 9e année pour les autres provinces), généralement âgés de 10 à 14 ans, ont déjà essayé un produit du tabac. Ce résultat est comparable à celui de l'enquête 2004-2005, mettant fin à la suite de diminutions observées pendant les dix années précédentes. La première ETJ, menée en 1994, rapportait que 52 % des jeunes de ce groupe d'âge avaient déjà essayé un produit du tabac.

    L'ETJ de 2006-2007 a inclus pour la première fois les élèves de Secondaire 4 et 5 généralement âgés de 15 à 17...

  • 15 Junio 2009

    Le tabagisme chez les jeunes constitue un problème majeur de santé publique, d’autant plus qu’il est reconnu que la grande majorité des fumeurs développe cette habitude néfaste avant l’âge de 18 ans (Lalonde et coll., 2004). Bien que certains pays européens comme la France ou la Suède connaissent une baisse de la prévalence du tabagisme chez les jeunes, la situation n’est pas la même partout (Hibell et coll., 2004). En 2006, selon le Global Youth Tobacco Survey (GYTS) on estime qu’environ 18 % des jeunes de 13 à 15 ans fument la cigarette dans les pays d’Amérique et d’Europe (Centers for Disease Control and Prevention, 2006). Au Canada, les taux de tabagisme ont diminué depuis 1994 dans toutes les provinces, les plus fortes baisses ayant été constatées en Ontario, puis en...

  • 21 Agosto 2008

    Cette enquête a été effectuée au cours de l’été 2003 auprès d’un échantillon représentatif des résidents de 12 ans et plus des neuf communautés d’Iiyiyiu Aschii : Chisasibi, Eastmain, Mistissini, Nemiscau, Oujé- Bougoumou, Waskaganish, Waswanipi, Wemindji, Whapmagoostui.

    • Une proportion de fumeurs actuels (46 %) supérieure à celle du reste du Québec (27 %).
    • Des fumeurs quotidiens qui consomment, en moyenne, moins de cigarettes par jour que ceux du reste du Québec (9,9 cigarettes c. 16,4).
    • Une augmentation de la proportion de la population de 15 ans et plus n’ayant jamais fumé entre 1991 et 2003 (9% c. 14%).
    • Des proportions de fumeurs actuels élevées chez les jeunes : 60 % chez les 12-19 ans et 73 % chez les 20-29 ans.
    • Des jeunes de 12...
  • 21 Agosto 2008

    The survey was conducted during the summer of 2003 using a representative sample of residents aged 12 and older from the nine communities in Iiyiyiu Aschii: Chisasibi, Eastmain, Mistissini, Nemaska, Oujé- Bougoumou, Waskaganish, Waswanipi, Wemindji, and Whapmagoostui.

    • A proportion of current smokers (46%) higher than that for the rest of Quebec (27%).
    • Daily smokers who smoke, on average, fewer cigarettes per day than the rest of Quebec (9.9 cigarettes vs. 16.4).
    • An increase, between 1991 and 2003, in the proportion of the population aged 15 and over who have never smoked (9% vs. 14%).
    • High proportions of current smokers among young people: 60% among the 12-19 age group and 73% among the 20-29 age group.
    • Young people aged 12-19 who,...
  • 29 Julio 2008

    L’usage du tabac est responsable de 10 000 décès chaque année au Québec, de 36 000 au Canada et de 5 millions dans le monde (Rhem, 2006; OMS 2006). Il a été démontré qu’un fumeur sur deux décède de sa toxicomanie et que les fumeurs perdent en moyenne dix ans d’espérance de vie (Doll, 2004).

    Lorsque les effets néfastes des produits du tabac ont commencé à être connus par la communauté scientifique dans les années soixante, environ la moitié de la population du Québec fumait. Or, en 2007, deux Québécois sur dix faisaient usage du tabac (Statistique Canada, 2007). Cette réduction de la prévalence est due à une panoplie d’interventions complémentaires mises en place principalement au cours des vingt dernières années : campagnes médiatiques, mesures éducatives, services d’abandon du...

  • 2 Junio 2008

    Tout système de monitorage du tabagisme a pour objectif de documenter l'évolution du tabagisme et des diverses stratégies de lutte mises en place pour combattre ce fléau afin de guider leur révision ou leur mise à jour dans le but de produire une diminution de la consommation tabagique. Le système de monitorage du Plan québécois de lutte contre le tabagisme (PQLT) vise à assurer le suivi du tabagisme au Québec et l'évolution des diverses stratégies de contrôle tabagique dans la province. Il vise trois objectifs spécifiques :

    1. la surveillance du tabagisme au Québec;
    2. l'identification des diverses stratégies de contrôle tabagique;
    3. la reconnaissance de problématiques émergentes pour le développement de meilleures pratiques de contrôle tabagique.
    ...
  • 15 Mayo 2008

    Ce feuillet présente la synthèse d’une recherche réalisée en 2005-2006 sur les représentations sociales du tabagisme chez les femmes enceintes, dont les résultats détaillés ont été publiés dans la revue Drogues, Santé et Société (Guyon et coll., 2007); à partir de ces résultats et d’une mise à niveau de la littérature scientifique récente, un certain nombre de pistes pour la prévention et l’intervention sont suggérées.

    Depuis plusieurs années, scientifiques, professionnels et professionnelles de la santé et plus récemment législateurs entreprennent diverses actions en vue de réduire l'usage de tabac auprès de la population générale. Ces actions ont une portée certaine, puisque le tabagisme a considérablement diminué au cours des dix dernières années (Kairouz et collab., à...

  • 15 Mayo 2008

    En juin 2004, la table de concertation nationale en promotion et prévention a confié à l'Institut national de santé publique du Québec (INSPQ) le mandat d'examiner le degré de conformité des interventions de prévention du tabagisme déployées au Québec en fonction des critères d'efficacité définis par la recherche scientifique et l'état des connaissances. La présente analyse examine donc le potentiel d'efficacité des programmes scolaires et communautaires de prévention du tabagisme implantés au Québec par rapport aux meilleures pratiques de santé publique en matière de lutte au tabagisme.

    Pour réaliser ce mandat, deux grilles d'analyse ont été élaborées, une pour les programmes scolaires et une pour les programmes communautaires. Les critères d'efficacité de la grille d'analyse...

  • 8 Febrero 2008

    Depuis plus de cinq ans, le ministère de la santé supporte la mise en oeuvre du Plan québécois d’abandon du tabagisme (PQAT), qui vise à promouvoir et soutenir l’abandon de l’usage du tabac chez les fumeurs. Ainsi, en octobre 2000, les timbres et les gommes de nicotine de même que le bupropion étaient ajoutés à la liste des médicaments couverts par le régime public et les régimes privés d’assurance médicaments du Québec. Puis, à partir de 2002, des services gratuits ont été graduellement implantés à l’ensemble du Québec : la ligne téléphonique j’Arrête, le site Internet j’Arrête et plus de 130 centres d’abandon du tabagisme. Enfin, depuis 2004, les professionnels de la santé sont conviés à s’impliquer plus activement auprès de leur clientèle fumeuse. Des formations, des outils d’aide à...

  • 9 Enero 2008

    Tobacco smoke contains many toxic substances. It affects the health of smokers and of non-smokers exposed to it and increases the risks of certain types of cancers and respiratory diseases. Tobacco products are highly addictive and can cause the premature death of smokers.

    The 1992 Inuit health survey revealed an important proportion of smokers. Tobacco use was measured again in the 2004 survey. In the latter survey, all participants aged 15 years and over were questioned about smoking.

    The results from the Nunavik Inuit Health Survey 2004 show that more than three quarters of the participants surveyed smoked daily or occasionally, compared to one quarter of residents of the southern populations of Quebec and Canada. The proportions of smokers reported in the 2004...

Páginas

Suscribirse a Tabaco