Unité des infections transmissibles sexuellement et par le sang (ITSS)

Pour plus de renseignements, contacter Virginie Boué ou 514 864-1600 poste 3259, secrétaire de l’unité.

L’Unité pluridisciplinaire des infections transmissibles sexuellement et par le sang (UITSS) regroupe différentes expertises scientifiques du monde des sciences médicales, sociales et de la recherche, et est soutenue par une équipe administrative.

Épidémiologie, science infirmière, sexologie, criminologie, microbiologie, pharmacie, médecine de famille, l’unité possède une expertise pointue en ITSS, et dans plusieurs domaines connexes tels que la réduction des méfaits, les substances psychoactives ou les interventions auprès des populations prioritaires. En plus de leurs contributions à l'Institut, les membres de l'unité sont souvent affiliés à d'autres institutions, notamment universitaires.

Organisés en trois grands axes, les travaux de l’UITSS portent notamment sur l’infection par le virus de l'immunodéficience humaine (VIH), sur les infections par les hépatites virales (A,B,C), sur la lymphogranulomatose vénérienne (LGV), sur l’infection génitale à la Chlamydia trachomatis, ainsi que sur la gonorrhée, la syphilis et les virus de l'herpès et du papillome humain.

Dans une optique générale de prévention des ITSS et d’interventions de santé publique, ils abordent également la diversité sexuelle, la pluralité des genres, les substances psychoactives et les populations prioritaires.

Les axes de travail de l’unité ITSS sont :

Le développement de l’expertise bénéficie d’un solide réseau de personnes qui détiennent des expertises approfondies et variées des diverses thématiques relatives aux ITSS. Cette expertise s’appuie notamment sur les deux comités d’experts de l’unité :

Cet axe regroupe également différents services d’expertises et d’activités de développement collectif :

Lors de demandes d’expertise ponctuelles ou extraordinaires, l’UITSS se dote de groupes de travail ad-hoc, et y invite les expertises nécessaires.

L’UITSS est mandatée par le ministère de la Santé et des Services sociaux pour surveiller plusieurs indicateurs inscrits au Plan national de surveillance. L’INSPQ est de plus en charge de travaux complémentaires de surveillance ou, lors de mandats ponctuels, de vigie.

Livrables réguliers :

  • Portrait annuels des ITSS
  • Rapport annuel du programme de surveillance du VIH (conjointement avec le LSPQ)
  • Surveillance du VIH et du VHC chez les utilisateurs de drogue par injection (aux 2 ans)

Travaux complémentaires (septembre 2021) :

La Programmation nationale de formations en ITSS, substances psychoactives, diversité sexuelle et pluralité des genres réunit diverses expertises dans différents domaines d’interventions pour offrir un répertoire complet de formations, gratuites, en ligne (Via l’ENA, le Campus Virtuel, ou en webinaire) ou en personne.

Les personnes formatrices, contractuelles ou non, qui donnent les formations à travers le Québec sont généralement issues du milieu de pratique concerné, et maintiennent en continue une expertise à la pointe.

Une Foire aux questions à destination des professionnel-le-s de la première ligne et des directions de santé publique est également mise à jour régulièrement, selon le développement des pratiques et des connaissances.

Contact :

  • Par téléphone : 514 905-4044, messages vocaux uniquement.

Espace ITSS est un lieu de communication, d’échanges et de partage sur l’état des connaissances ainsi que sur les pratiques cliniques, les expériences et les initiatives dans le domaine des infections transmissibles sexuellement et par le sang.

Espace ITSS s’adresse aux professionnels de première ligne et de santé publique œuvrant dans le domaine de la lutte aux ITSS ainsi qu’aux gestionnaires qui les accompagnent dans leurs tâches.

Rendez-vous sur Espace ITSS.

Contact : espaceitss@inspq.qc.ca

Dernière mise à jour : 

21 septembre 2021

Voir aussi