Nouvelles

Face aux variants de la COVID-19, plus transmissibles et potentiellement plus virulents, l’INSPQ recommande désormais le port du masque en continu dans les milieux de travail. Cette recommandation vise à limiter la propagation du SRAS-CoV-2 dans les bureaux et autres lieux de travail intérieurs.

> Lire la suite

Catégories: 

Des projections modélisées par l’équipe de Mathieu Maheu-Giroux, épidémiologiste à l’Université McGill, en collaboration avec Marc Brisson, professeur titulaire à l’Université Laval confirment que les variants du SRAS CoV-2 qui font actuellement l’objet d’une surveillance mondiale rehaussée vont devenir dominants au Québec d’ici le début du mois d’avril.

> Lire la suite

Catégories: 

Soutenir la prise de décision sur la base d’une science en constante évolution

Le Tribunal administratif du travail, le 23 mars 2021, a rendu sa décision dans le cadre de dossiers impliquant des syndicats de professionnels et personnels en soins de santé, des établissements de santé et de services sociaux, la Commission des normes, de l’équité, de la santé et de la sécurité du travail et le Procureur général du Québec.

> Lire la suite

Catégories: 

Tour d’horizon en 7 questions à Grégory Léon, conseiller scientifique à l’INSPQ.

> Lire la suite

Catégories: 

Il s’appelle G614. C’est le premier variant d’intérêt du SRAS-CoV-2 en raison de sa propagation rapide durant la première vague de la pandémie de COVID-19. Méconnu du public, il fait déjà figure d’ancêtre dans l’histoire évolutive du virus.

> Lire la suite

Catégories: 

Les projections estiment qu’une adhésion forte aux mesures sanitaires permettrait de maintenir les hospitalisations et les décès à un niveau stable, malgré une croissance des cas en avril, et ce, dans l’ensemble du Québec. Une adhésion moyenne ne serait pas suffisante pour maîtriser la propagation d’un nouveau variant et pourrait occasionner une augmentation rapide des cas dans le Grand Montréal et en régions également.

> Lire la suite

Catégories: 

Les noyades dans une piscine résidentielle chez les enfants de moins de 5 ans surviennent généralement en dehors des heures de baignade, au moment où on croyait que l’enfant était dans la maison ou avec un proche et parce qu’il avait accès à la piscine tandis qu’il était temporairement sans surveillance.

Dans un mémoire déposé récemment au ministère des Affaires municipales et de l’Habitation, l’INSPQ a formulé quelques commentaires au sujet du projet de règlement visant à étendre aux piscines installées avant 2010 l’application du règlement sur la sécurité des piscines résidentielles dès juillet 2023.

> Lire la suite

Catégories: 

À l’invitation du Secrétariat aux aînés du ministère de la Santé et des Services sociaux, l’INSPQ a déposé un mémoire dans le cadre de la consultation sur l’élaboration du Plan d’action gouvernemental pour contrer la maltraitance envers les personnes aînées 2022-2027.

L'INSPQ salue l'intention du Gouvernement d'élaborer un troisième Plan d'action gouvernemental pour contrer la maltraitance envers les personnes aînées, ce phénomène sous-estimé aux multiples facettes.

> Lire la suite

Catégories: 

Du 8 au 20 janvier, les adultes québécois ont été invités à répondre à des questions concernant leur isolement social et leur sentiment de sécurité personnelle depuis le début de la crise sanitaire. On a demandé aux participants si ces sentiments était ressentis jamais-rarement, parfois ou souvent.

> Lire la suite

Catégories: 

Une série d’assouplissements des mesures sanitaires du 8 janvier 2021 sont entrées en vigueur le 8 février dans toutes les régions du Québec. De plus, le variant B.1.1.7 ayant émergé au Royaume-Uni a fait son entrée en sol québécois. On ne connaît ni le moment de son arrivée, ni l’ampleur exacte du nombre de cas importés. On sait toutefois que ce variant est plus transmissible.

> Lire la suite

Catégories: 

Pages

Souscrire à Nouvelles