Éviter les noyades et les blessures en piscines résidentielles

Noyades et blessures en piscines résidentielles

Les noyades dans une piscine résidentielle chez les enfants de moins de 5 ans surviennent généralement en dehors des heures de baignade, au moment où on croyait que l’enfant était dans la maison ou avec un proche et parce qu’il avait accès à la piscine tandis qu’il était temporairement sans surveillance.

Dans un mémoire déposé récemment au ministère des Affaires municipales et de l’Habitation, l’INSPQ a formulé quelques commentaires au sujet du projet de règlement visant à étendre aux piscines installées avant 2010 l’application du règlement sur la sécurité des piscines résidentielles dès juillet 2023.

L’institut est d’avis que pour prévenir les noyades chez les enfants de moins de 5 ans dans les piscines résidentielles, la mesure la plus efficace consiste à installer un dispositif limitant en tout temps l’accès à la piscine. Il ajoute que pour prévenir les blessures médullaires consécutives à un plongeon à partir d’un plongeoir, la norme dictée par le Bureau de normalisation du Québec à ce propos doit être rigoureusement appliquée.

Pour l’INSPQ, les noyages et les blessures médullaires sont évitables par une série de mesures devant être appliquées pour toutes les piscines résidentielles, sans droits acquis.

Pour prendre connaissance du mémoire, visitez la page : https://www.inspq.qc.ca/publications/2737.

Catégories: