Modélisation de l'évolution de l’épidémie - 28 mai 2021

Un été encourageant, un automne tributaire de la vaccination

Le respect des mesures sanitaires du plan de déconfinement du gouvernement en complémentarité avec une forte participation de tous les groupes d’âge à la vaccination laisse présager un été encourageant avec un faible niveau de cas, d’hospitalisations et de décès. C’est ce que prévoient les plus récentes projections de l’INSPQ et du Groupe de recherche en modélisation mathématique et en économie de la santé liée aux maladies infectieuses de l’Université Laval.

Toutefois, d’ici la fin du mois de juin, une adhésion moyenne aux mesures du plan de déconfinement pourrait occasionner une augmentation des cas parmi les jeunes et les adultes non protégés. Qui plus est, une couverture vaccinale moins élevée qu’anticipée ne permettrait pas de diminuer de façon aussi importante les cas et les hospitalisations pendant l’été. Que ce soit dans le Grand Montréal ou dans les Autres régions, les conclusions de la modélisation sont similaires.

Une vigilance en deux temps

« Les projections sont encourageantes d’ici la fin de l’année scolaire et pour l’été si les gens ont une bonne adhésion au plan de déconfinement et que l’on atteint une couverture vaccinale élevée. Toutefois, nous ne sommes pas à l’abri d’une recrudescence des cas, tant qu’on n’a pas atteint une couverture vaccinale élevée parmi tous les groupes d’âge »,  estime Marc Brisson, collaborateur à l’INSPQ, professeur titulaire à l’Université Laval et directeur du Groupe de recherche en modélisation mathématique et en économie de la santé liée aux maladies infectieuses.

« Et d’ici l’automne, la priorité est d’offrir la vaccination à un maximum de personnes et d’encourager celles-ci à se prévaloir des deux doses requises pour assurer leur protection et atteindre une immunité collective permettant de protéger plus largement les personnes qui ne peuvent être vaccinées, complète Dre Jocelyne Sauvé, vice-présidente associée aux affaires scientifiques à l’INSPQ. Les meilleures façons d’avoir un été et un automne sécuritaires sont de respecter le rythme des assouplissements du plan de déconfinement à la lettre, de recevoir les deux doses du vaccin et de maintenir une surveillance étroite des variants. »

Catégories: