Programme et politique publique

  • 28 novembre 2003

    Ce document vise à mettre à jour les principales données sur l'évolution de la consommation moyenne d'alcool au Québec qui ont été publiées en mars 2003 dans le document État de situation sur la consommation d'alcool au Québec et sur les pratiques commerciales de la Société des alcools du Québec – Perspectives de santé publique (Morin et al., 2003) .

    Ce rapport indiquait qu'après plus de vingt ans de baisse continue et une brève période de stabilité entre 1993-1994 et 1997-1998, la consommation moyenne d'alcool avait repris une nette tendance à la hausse dans la population québécoise. L'Institut national de santé publique du Québec ne jugeait pas cette situation alarmante, mais suffisamment préoccupante pour nécessiter une surveillance continue de la consommation d'...

  • 27 novembre 2003

    Les Priorités nationales de santé publique 1997-2002, en continuité avec La Politique de la santé et du bien-être de 1992, maintiennent l'objectif, non encore atteint, de réduire la prématurité, l'insuffisance pondérale à la naissance et les problèmes de développement cognitif, affectif et social des enfants. La stratégie privilégiée est celle de services précoces, intensifs et adaptés auprès des jeunes familles en situation d'extrême pauvreté. Suivant les expériences et les premières évaluations réalisées dans les régions d'Abitibi et de Montréal-Centre, précurseurs de l'application du programme, ce sont toutes les régions du Québec que les PNSP convient à la mise en oeuvre de programmes intégrés de type NÉGS, s'adressant à une tranche spécifique de...

  • 27 novembre 2003

    Le protocole sociojudiciaire en matière de violence conjugale dans la région du Bas-Saint-Laurent a été développé comme stratégie devant répondre au mandat de concertation intersectorielle confié aux régies régionales par la politique gouvernementale de 1995 (Politique d'intervention en matière de violence conjugale. Prévenir, dépister, contrer la violence conjugale). Le développement du protocole aura duré sept ans, depuis l'idée initiale et l'élaboration du prototype (automne 1993 à été 1994), la mobilisation des partenaires (automne 1994 à hiver 1995), son application sous forme de projet pilote dans les huit MRC (février 1995 à mars 1997) et son évaluation (printemps 1998 à été 1999), jusqu'à son intégration sur une base permanente dans le continuum de services de la Régie...

  • 30 septembre 2003

    Depuis la légalisation des jeux de hasard et d'argent au début des années 1970, l'encadrement de ce secteur d'activité par l'État a grandement évolué. Au fil des ans, stimulé par des raisons économiques, l'État a accrû l'offre du jeu et diversifié ses produits, lui permettant ainsi d'augmenter considérablement ses revenus. Cette recherche constante de profit a eu pour conséquence que l'État a omis de simultanément mettre en place des mesures efficaces pour palier aux conséquences négatives reliées à l'offre du jeu, c'est-àdire le jeu pathologique, dont le taux de prévalence atteint le seuil des 2 %.

    Ce constat, qui s'établit à partir de l'analyse des politiques publiques, démontre que l'État a trop longtemps privilégié les aspects économiques au détriment de ceux reliés à une...

  • 15 avril 2003

    Ce document vise à mettre en lumière l'évolution de la consommation d'alcool au Québec et des pratiques commerciales de la Société des alcools du Québec (SAQ). Il démontre que la consommation moyenne d'alcool a repris une nette tendance à la hausse après 20 ans de baisse continue et une brève période de stabilité. Cette hausse est préoccupante car la littérature scientifique a établi un lien étroit entre la consommation moyenne d'alcool et les problèmes psychosociaux, de santé et de sécurité qui y sont associés. Le document de l'Institut montre aussi que la SAQ a adopté des pratiques commerciales qui ont pour effet d'augmenter l'accessibilité économique et physique aux boissons alcooliques. Deux analyses viennent soutenir l'information présentée dans cet état de situation : L'...

  • 20 décembre 2002

    Ce document présente les principaux éléments à considérer dans la décision d'établir un programme de dépistage universel de la surdité chez les nouveau-nés au Québec. Il introduit les problématiques qui seront soulevées lors du Colloque nord-américain sur le dépistage de la surdité et l'intervention à la petite enfance, qui se tiendra à Québec du 23 au 25 janvier prochains.

    Les avancées technologiques des 10 à 20 dernières années nous placent, aujourd’hui, dans une position où nous pouvons détecter efficacement les déficits auditifs dès les premiers mois de la vie d’un enfant. Plusieurs données issues de l’audiologie, de la neurophysiologie et de la linguistique suggèrent que des bienfaits considérables pourraient être attachés au dépistage systématique de la surdité chez le...

Pages

Souscrire à Programme et politique publique