Cadre de référence

Écrit dans lequel sont définis les paramètres d’une intervention; il peut s’agir d’une intervention simple, d’un plan, d’un programme d’interventions ou encore d’une fonction de santé publique ou de l’Institut. Le cadre de référence expose généralement, en tout ou en partie, les fondements, buts, cibles, principes directeurs, composantes (ressources, activités, processus, modalités de gestion), normes de qualité et critères d’évaluation de l’intervention.

  • 25 novembre 2021

    Cet outil de référence présente les aspects clés de la Trousse média sur la violence conjugale de l’INSPQ. Destiné aux professionnels des médias d’information et à toute personne ayant à intervenir dans l’espace public au sujet de la violence conjugale, le document illustre à l’aide d’exemples tirés des médias, les éléments à considérer pour une couverture adéquate de la violence conjugale, ne causant pas préjudice aux victimes. L’information médiatique diffusée en cas de violence conjugale, lorsqu’elle est juste et ne véhicule pas de préjugés ou de stéréotypes, peut contribuer à mieux informer le public et à favoriser la non tolérance de cette violence dans la société.

  • 20 septembre 2021

    Cette fiche s’adresse aux acteurs municipaux et ministériels de même qu’aux intervenants des centres de services scolaires qui planifient l’aménagement des écoles primaires. Elle présente d’abord l’influence que peut avoir l’aménagement des écoles primaires sur la santé et le bien-être de ses occupants. Elle expose ensuite les grands principes à privilégier pour des aménagements scolaires favorables à la santé, au bien-être et à la réussite éducative des jeunes. À défaut de décliner les aspects techniques des interventions abordées, la présente fiche liste des guides pouvant fournir davantage d’information à cet égard. Elle regroupe aussi plusieurs outils et références utiles.

  • 30 août 2021

    Le présent numéro OPUS traite des infrastructures extérieures à vocation récréative, c’est-à-dire des infrastructures étant accessibles librement au public, sans être réservées aux membres d’une organisation, permettant la pratique d’activités récréatives ou sportives et répondant aux besoins des résidents. Les aires de jeu comme les jeux d’eau (à l’exception des piscines et des pataugeoires), les terrains sportifs, les espaces de promenade et les pistes cyclables incluses dans les parcs et espaces verts en sont quelques exemples. Ce numéro s’adresse aux intervenants de santé publique, aux organismes municipaux (municipalité, municipalité régionale de comté, etc.) ou à tout intervenant concerné par l’administration de ce type d’infrastructures.

  • 12 juillet 2021

    Ce numéro OPUS se penche sur la conception d’environnements universellement accessibles. Il s’adresse principalement aux organismes municipaux, mais il pourrait aussi intéresser les décideurs des sphères publiques, privées et communautaires. Par leurs compétences et responsabilités en matière d’aménagement, d’urbanisme, d’habitation et de voirie, les municipalités peuvent contribuer à la création de milieux inclusifs. Les pages de ce numéro abordent le processus de production du handicap, les impacts des aménagements accessibles sur la santé de la population, les approches et principes de la conception inclusive, les outils d’intégration de l’accessibilité universelle, les lieux d’intervention à privilégier, et de multiples exemples inspirés du design universel.

  • 18 juin 2021

    Ce numéro s’adresse aux acteurs municipaux et ministériels qui planifient l’aménagement des rues ainsi qu’à leurs partenaires. Il présente l’influence que peut avoir l’aménagement des rues sur la santé et la qualité de vie. Il expose également les grands principes à privilégier pour favoriser la santé et la sécurité des usagers du réseau routier. Ces principes sont illustrés par des exemples en milieu urbain, périurbain et rural. À défaut de décliner les aspects techniques des interventions abordées, le numéro liste toutefois des guides pouvant fournir davantage d’information à cet égard. D’autres outils pour évaluer l’aménagement des rues existantes et des pistes de solutions pour pallier certains problèmes relevés sont aussi proposés.

  • 7 décembre 2020

    Dans un premier temps, cette fiche présente les principaux bénéfices sur la santé et la qualité de vie que peut générer la revitalisation des cœurs des villes et des villages. Dans un deuxième temps, il est question des mécanismes de participation citoyenne qui permettent aux projets de revitalisation et aux nouveaux aménagements de s’arrimer aux besoins et à la vision de ses utilisateurs. Dans un troisième temps, en guise d’inspiration, des pratiques d’aménagements sains et sécuritaires sont décrites.

    Cette fiche s’adresse aux acteurs municipaux ainsi qu’à toute personne qui s’intéresse aux impacts sociosanitaires de la revitalisation des cœurs de villes et de villages. Elle vise à soutenir les acteurs qui interviennent sur l’environnement bâti des villes et des villages.

  • 17 novembre 2020

    L’Institut a recours à divers mécanismes d’assurance de la qualité dans la production de ses publications scientifiques et autres documents officiels.

    C’est dans ce contexte que plusieurs acteurs sont appelés à jouer des rôles variés, mais combien importants, à l’intérieur de ces processus essentiels pour assurer la complétude, l’exactitude et la valeur de ces productions. Ainsi, experts de contenu ou de méthodes, praticiens, représentants de groupes de la société civile, requérants peuvent être conviés à donner leur opinion sur le contenu ou l’approche d’élaboration de ces documents à divers moments.

    Le présent cadre de référence porte spécifiquement sur la révision par les pairs au plan scientifique, méthodologique, clinique, éthique ou de la gestion de programmes ou...

  • 8 juillet 2020

    Plus qu’un simple abri, le logement est une composante importante qui affecte la santé physique et mentale des individus. Plusieurs facteurs influencent la qualité du logement : conception, emplacement, choix des matériaux, entretien, comportements des occupants, etc. Un logement bien conçu et entretenu peut offrir aux occupants un milieu de vie sain et sécuritaire. Toutefois, divers contaminants et certaines problématiques associées au logement peuvent causer des problèmes de santé allant de la nuisance au développement de maladies. Il importe donc de s’assurer que les logements soient sains (absence ou réduction des contaminants à l’intérieur), confortables sur le plan thermique, olfactif, auditif, résilients aux aléas climatiques (p. ex. résistance aux inondations et aux...

  • 23 juin 2020

    Poursuivant les travaux entamés avec le Cadre de réflexion sur les enjeux éthiques liés à la pandémie de COVID-19 (voir Désy et al., 2020, ci-après, le Cadre), le Comité d’éthique de santé publique (CESP) et la Commission de l’éthique en science et en technologie (CEST) se penchent maintenant sur certaines dimensions éthiques liées au déconfinement et aux recommandations sanitaires qu’il suppose. Au moment de la rédaction du présent texte, le déconfinement était déjà amorcé. À nos yeux, ce document demeure pertinent à la fois pour contribuer au débat éthique sur la pandémie, mais aussi pour éclairer la réflexion sur d’éventuelles phases de confinement et de déconfinement advenant une augmentation des taux d’infection. L’objectif du texte est d’...

  • 6 avril 2020

    Selon les dernières données issues de l’Enquête sur la santé dans les collectivités canadiennes de 2015, les Québécois ont des apports préoccupants en sodium et en sucres, et leurs apports en gras saturés se rapprochent des recommandations. Ces nutriments sont particulièrement présents dans les aliments hautement transformés de faible valeur nutritive, d’où l’importance d’améliorer leur composition nutritionnelle. Pour documenter cette mesure, un répertoire des cibles de reformulation et un guide d’accompagnement ont été produits.

Pages

Souscrire à Cadre de référence