Données sur les éclosions de COVID-19 au Québec

Mise à jour du  , 11 h.

Cette page diffuse de l'information sur les éclosions de COVID-19 selon le type de milieux (de travail, scolaire, de garde, de soins, etc.). Une éclosion correspond à la survenue d’au moins 2 cas confirmés de COVID-19 au cours d’une période maximale de 14 jours et ayant un lien avec un lieu ou un événement précis. Les données sont mises à jour du lundi au vendredi.

 
éclosions actives

Les nombres d’éclosions présentés dans la zone grisée sont probablement sous-estimés en partie à cause d'événements qui n'ont pas encore été saisis dans la source de données.

Les graphiques de cette page sont interactifs; en cliquant sur une série de la légende, il est possible de la faire apparaître ou disparaître du graphique et l'échelle s'ajustera automatiquement. Dans les graphiques évolutifs, il est possible de faire glisser les poignées pour élargir ou rétrécir le spectre visible de la courbe et de le déplacer ensuite de gauche à droite à l’aide de la souris.

1- Éclosions actives

1.1 – Évolution du nombre quotidien d'éclosions actives de COVID-19 au Québec selon le type de milieu

 

1.2 – Évolution du nombre hebdomadaire d'éclosions actives de COVID-19 au Québec selon le type de milieu

 

2- Nouvelles éclosions

2.1 – Évolution du nombre hebdomadaire de nouvelles éclosions de COVID-19 au Québec selon le type de milieu et la date de prise en charge de l’éclosion

 
 

Précisions méthodologiques

  • Une éclosion se définit par la survenue d’au moins 2 cas confirmés de COVID-19 au cours d’une période maximale de 14 jours et ayant un lien épidémiologique avec un lieu ou un événement précis.
  • Une éclosion est considérée active tant que son statut est « ouvert » dans le Registre des éclosions de COVID-19, c’est-à-dire aussi longtemps que de nouveaux cas continuent d'y être associés. Une éclosion peut être fermée par la direction de santé publique lorsque la présence dans le lieu du dernier cas associé à cette éclosion remonte à plus de 14 jours. Une éclosion peut donc être active pendant plusieurs semaines et au minimum pendant 2 semaines.
  • Une éclosion est considérée « nouvelle » une seule fois, pendant la semaine qui correspond à la date de prise en charge de celle-ci. La semaine de prise en charge correspond habituellement à la date de détection de l’éclosion ou la date à laquelle la direction de santé publique (DSPu) est informée de l’éclosion. Pendant les semaines suivantes, elle sera uniquement considérée parmi les éclosions actives. Lorsque cette même éclosion sera fermée, elle n’apparaîtra plus parmi les éclosions actives, mais elle demeurera présente dans les nouvelles éclosions la semaine de la prise en charge initiale.

Définition des milieux

  • Les éclosions en milieux scolaires sont détaillées en cinq catégories distinctes : « Niveaux préscolaires et primaires », « Niveaux secondaires et professionnels », « Niveau collégial », « Niveau universitaire » et « Autres milieux scolaires ». Cette dernière catégorie rassemble les éclosions survenant dans le secteur de l’éducation aux adultes, dans d’autres types d’établissements d’enseignement ou dont le niveau scolaire n’est pas précisé au registre.
  • La catégorie « Milieux de soins ou de vie » regroupe les éclosions survenues en centres hospitaliers (CH), centres de réadaptation, ressources d’hébergement de type intermédiaire (RI) ou familial (RTF), centres d’hébergement et de soins de longue durée (CHSLD), résidences pour aînés (RPA), dans les prisons et les autres milieux de soins (ex. : maison de soins palliatifs, centre de dépistage, etc.).
  • La catégorie « Milieux de garde » regroupe les centres de la petite enfance, les garderies privées et les services de garde en milieu familial.
  • La catégorie « Milieux de travail » exclut les éclosions survenues en milieux de soins ou de vie, de garde et scolaires. Pour plus de précisions, voir Vigie des situations d’éclosion de COVID-19 dans les milieux de travail | INSPQ.
  • La catégorie « Autres milieux ou activités » regroupe les éclosions survenues dans divers autres milieux ou activités. On y trouve notamment les éclosions liées à des rassemblements privés, des lieux publics ou associées à des activités (ex. : activités religieuses, activités de loisir, habitations à loyer modéré - HLM).

On peut observer des différences entre les données sur les éclosions présentées sur la page « Éclosions » de l’INSPQ et d’autres produits tels que :

  • Données sur les éclosions touchant les milieux de travail présentées sur la page Vigie des situations d’éclosion de COVID-19 dans les milieux de travail | INSPQ, principalement car :

    • les données présentées portent sur des périodes de temps différentes ;
    • les données présentées sur la page web « Éclosions » dénombrent toutes les éclosions ayant été actives pendant au moins une partie d’une semaine CDC. Dans celles présentées à la page Vigie des situations d’éclosion de COVID-19 dans les milieux de travail | INSPQ, seules les éclosions ayant été actives pendant toute la semaine CDC précédant leur fermeture sont comptabilisées.
  • Données sur les éclosions par type de milieu diffusés dans le « Tableau de bord de la situation au Québec » du MSSS, car les nombres d’éclosions diffusés dans ce tableau se limitent aux éclosions actives comptant 6 cas ou plus alors que les nombres diffusés sur la page web « Éclosions » incluent toutes les éclosions actives (i.e. 2 cas ou plus), quel que soit le nombre de cas qu’elles contiennent.
  • Données d’éclosions rapportées sur le site quebec.ca, car les regroupements de milieux sont différents. Les données sur les milieux scolaires sont davantage détaillées sur la page web « Éclosions ». Les données sur les « Milieux de soins ou de vie » sur la page « Éclosions » regroupent les catégories « Milieux de soins et de vie » et « Autres milieux » utilisées sur la page quebec.ca. Les données sur les « Autres milieux ou activités » sur la page « Éclosions » regroupent les catégories « Activités et évènements » et « Autres établissements » utilisées sur la page quebec.ca. Enfin, contrairement à quebec.ca, les éclosions fermées ne sont pas présentées sur la page web « Éclosions ».
  • Les données sur le nombre d’éclosions actives sont présentées par date du jour ou par semaine CDC.
  • Le nombre de cas moyens associés aux éclosions actives est obtenu par le biais du calcul d’une moyenne mobile.
  • Les données sur le nombre de nouvelles éclosions sont présentées selon la semaine de prise en charge par la direction de santé publique (DSPu). Ces données ne sont pas disponibles par jour.
  • Le nombre d’éclosions (nouvelles ou actives) est généralement sous-estimé pour les journées les plus récentes en raison de délais entre la déclaration d’un cas, la réalisation de l’enquête, la détection d’une éclosion (établir le lien épidémiologique entre les cas) et l’inscription des éclosions au Registre des éclosions de COVID-19.
  • Les données sur les éclosions sont révisées quotidiennement et de façon rétroactive. De même, il peut y avoir un délai entre la fin d’une éclosion et la fermeture de celle-ci au registre. Les journées les plus affectées par ces délais sont présentées dans une zone grisée (14 jours pour les éclosions actives et 3 semaines pour les nouvelles éclosions).
  • Le nombre hebdomadaire d'éclosions actives (graphique 1.2) est généralement plus important que le nombre quotidien d'éclosions actives le plus élevé observé au cours d’une semaine donnée (graphique 1.1) car le nombre hebdomadaire inclut toutes les éclosions ayant été actives pendant au moins une journée. Pour la même raison, le nombre hebdomadaire de cas associés aux éclosions actives sera généralement plus élevé que le nombre quotidien le plus élevé d'éclosions observé au cours de cette même semaine.
  • À la mi-novembre 2020, on observe une brisure temporelle dans les données sur les éclosions actives. À partir de ce moment, le délai minimal avant de pouvoir fermer une éclosion en milieu de travail, de garde ou scolaire est passé de 28 à 14 jours après la présence, dans le milieu, du dernier cas associé à cette éclosion. Cette modification visait à harmoniser le délai avec celui utilisé pour les éclosions en milieu de soins.

L’information sur les éclosions provient du Registre des éclosions de COVID-19. Ce registre est un fichier informatisé provincial dans lequel sont inscrites toutes les éclosions de COVID-19 au Québec depuis le 29 septembre 2020. 

L’information sur le nombre de cas associés aux éclosions actives est issue du Registre (tableau de dénombrement des cas), mais peut aussi être extraite du système d’information Trajectoire de santé publique (TSP) si le nombre de cas associé à une éclosion est plus élevé dans TSP.

L’extraction des données sur les éclosions se fait la veille du jour de diffusion à 16 h.