Activité de laboratoire

  • 11 janvier 2022

    Le programme d’évaluation externe de la qualité en microbiologie (PEEQM) s’inscrit dans un mandat du ministère de la Santé et des Services sociaux (MSSS) confié à l’Institut national de santé publique du Québec (INSPQ). L’administration du programme et la coordination de ses activités relèvent du Laboratoire de santé publique du Québec (LSPQ).

    Les comités d’assurance qualité (CAQ) ont été constitués par le LSPQ pour représenter les disciplines de biologie médicale, entre autres la microbiologie, objet du présent rapport d’activités. Le Comité d’assurance qualité en microbiologie (CAQM) est composé de médecins microbiologistes-infectiologues désignés par l’Association des médecins microbiologistes-infectiologues du Québec (AMMIQ), de représentants de l’Ordre professionnel des...

  • 17 décembre 2021

    En raison de l’augmentation récente du nombre de cas détectés de la lignée B.1.1.529 et de ses sous-lignées (Omicron) au niveau international, d’un nombre élevé de mutations préoccupantes au sein de cette lignée, de sa première détection au Québec et de son classement comme variant préoccupant par plusieurs organismes de santé publique, dont l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) et l’Agence de la santé publique du Canada (ASPC), le Comité d’experts en vigie génomique (CEVG) du SRAS-CoV-2 au Québec de l'Institut national de santé publique du Québec (INSPQ) a recommandé le 30 novembre dernier d'inclure dès maintenant le variant B.1.1.529 (Omicron) dans la liste des variants préoccupant du SRAS-CoV-2 au Québec. Cette nouvelle classification en variant préoccupant implique une...

  • 8 octobre 2021

    En raison de la situation sanitaire internationale, de l’augmentation récente du nombre de cas de la lignée B.1.621 (mu) au Québec et de son classement comme variant d’intérêt par plusieurs organismes sanitaires dont l’Agence de la santé publique du Canada (ASPC), le Comité d’experts en vigie génomique du SRAS-CoV-2 au Québec (CEVG) de l'Institut national de santé publique du Québec (INSPQ) recommande d'inclure dès maintenant le variant B.1.621 (mu) et ses sous-lignées dans la liste des variants d’intérêt du SRAS-CoV-2 au Québec. Cette nouvelle classification en variant d’intérêt implique une surveillance au moyen du séquençage du génome entier (SGE) et d’analyses fonctionnelles, ainsi qu'un suivi attentif de la littérature scientifique.

  • 24 septembre 2021

    En raison de la situation sanitaire internationale et de la prédominance mondiale du variant de lignée B.1.617.2 (delta) ayant émergé en Inde, le Comité d’experts en vigie génomique (CEVG) du SRAS‑CoV‑2 de l'Institut national de santé publique du Québec (INSPQ) recommande de maintenir le variant delta (et ses sous-lignées AY*) dans la liste des variants préoccupants du SRAS-CoV-2 au Québec. En accord avec la reclassification de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) et en raison de leur relative faible occurrence, le CEVG recommande de rétrograder les variants B.1.617.1 (kappa) et B.1.617.3 dans la liste des variants d’intérêt.

  • 19 août 2021

    Ce rapport résume les activités réalisées par le Programme d’évaluation externe de la qualité en pathologie (PEEQP) en 2020 et décrit les résultats pour les activités complétées durant cette année.

    Les essais d’aptitude en 2020 ont obtenu des résultats équivalents à ceux des exercices antérieurs.

    Cytologie

    Le programme de l’Institute for Quality Management in Healthcare (IQMH) propose une activité d’interprétation de frottis gynécologiques et non gynécologiques aux 38 laboratoires inscrits en cytologie. La concordance des réponses saisies par les laboratoires à l’exercice 2019-2020 a été établie à 98 % pour les cas gynécologiques et à 95 % pour les cas non gynécologiques.

    Histologie

    Les 44 laboratoires inscrits aux essais de colorations...

  • 19 août 2021

    En biochimie, la participation à un programme de contrôle interne de qualité (CQI) est une directive règlementaire visant à surveiller la qualité des résultats d’analyses en diagnostic clinique et ainsi assurer la sécurité du grand public. Conscient de cette mission collective et de l’importance des ressources administratives et organisationnelles, le MSSS a mandaté le Laboratoire de santé publique (LSPQ) pour développer un programme provincial auquel tous les laboratoires du secteur public sont invités à s’inscrire.

    L’originalité et l’efficience du programme provincial en contrôle interne reposent sur plusieurs éléments, dont une structure de gestion participative, une offre de services diversifiée, un suivi serré des inscriptions aux sous-programmes et l’établissement d’une...

  • 8 février 2021

    L’émergence des entérobactéries résistantes aux carbapénèmes est un problème de santé publique majeur. La résistance de ces bactéries à plusieurs classes d’antibiotiques peut conduire à des impasses thérapeutiques. Une surveillance a été instaurée en 2010. Les données présentées incluent les résultats des analyses TAAN carbapénèmases délocalisées dans les quatre établissements désignés dans le réseau, de même que l’identification et la caractérisation des gènes de carbapénèmases présents dans les entérobactéries productrices de carbapénèmases (EPC) reçues au Laboratoire de santé publique du Québec en 2019.

    L’analyse des résultats obtenus dans le cadre du programme de surveillance en laboratoire des entérobactéries productrices de carbapénèmases...

  • 13 octobre 2020

    Ce rapport résume les activités réalisées par le programme de contrôle externe de qualité en pathologie (CEQP) en 2019 et décrit les résultats pour les activités complétées durant cette année.

    Les essais d’aptitude en 2019 ont obtenu des résultats équivalents à ceux des exercices antérieurs.

    Cytologie

    Le programme de l’Institute for Quality Management in Healthcare (IQMH) propose une activité d’interprétation de frottis gynécologiques et non gynécologiques aux 38 laboratoires inscrits en cytologie. La concordance des réponses saisies par les laboratoires à l’exercice 2018-2019 a été établie à 97 % pour les cas gynécologiques et à 96 % pour les cas non gynécologiques.

    Histologie

    Les 44 laboratoires inscrits aux essais de colorations...

  • 1 juin 2020

    La participation à un programme de contrôle externe est inscrite aux bonnes pratiques des laboratoires et est considérée comme indispensable pour l’accréditation aux normes ISO 15189. Dans ce contexte réglementaire et dans le but d’assurer la sécurité du public, le Ministère de la Santé et des Services sociaux (MSSS) a créé un programme provincial qu’il supporte financièrement et qui permet à tous les laboratoires, indépendamment de leur volume et de leur localisation d’y avoir accès, assurant ainsi l’uniformité de la qualité analytique sur tout le territoire.

    C’est le Laboratoire de santé publique du Québec (LSPQ) qui a été mandaté pour faire la mise en place du programme provincial. Pour répondre à sa mission, le LSPQ a choisi d’établir un partenariat avec la Société...

  • 1 juin 2020

    La mesure de précision des résultats d’analyses est déterminante pour en assurer la qualité. Elle varie en fonction de chaque type de paramètres et est associée aux méthodes sélectionnées dans chaque laboratoire. En biochimie, plus de 300 paramètres répertoriés y font appel, ce qui constitue un haut niveau de surveillance et qui nécessite la participation à un programme de contrôle interne.

    Au Québec, le ministère de la Santé et des Services sociaux (MSSS) offre à tous les laboratoires un programme de contrôle interne provincial qui les assiste dans cette tâche. Il a mandaté le LSPQ pour sa mise en place. Au niveau administratif, ce dernier a choisi un partenariat avec la Société québécoise de biologie clinique (SQBC) qui rend disponible une équipe de support, le BCQ. Au niveau...

Pages

Souscrire à Activité de laboratoire