Cannabis

  • 8 juin 2021

    Un nouveau type de produit est disponible depuis peu sur le marché nord-américain : les nano-émulsions de cannabis et autres produits du cannabis fabriqués à l’aide de nanoparticules. Bien que peu d’information ne soit encore disponible à propos de ces produits, leurs particularités pharmacologiques et réglementaires soulèvent divers enjeux potentiels de santé publique.

    Faits saillants

    • Les nano-émulsions de cannabis ont récemment fait leur apparition sur le marché nord-américain et l’offre pourrait rapidement se diversifier.
    • Bien qu’il n’y ait pas encore de produits clairement identifiés avec nano-émulsions à la SQDC, ceux-ci pourraient faire leur apparition prochainement au Québec.
    • Il n’existe pas de réglementation encadrant spécifiquement...
  • 27 mai 2021

    Dans une perspective de santé publique, la criminalisation des personnes utilisatrices de drogues pour possession simple constitue l’un des principaux enjeux du régime actuel d’encadrement des substances psychoactives dites « illicites ». La criminalisation et les pratiques qui s’y rattachent sont en effet reconnues pour interférer, dans certains cas, avec différentes mesures de santé publique, notamment celles destinées à freiner les surdoses et les décès ou encore à limiter la transmission du virus d’immunodéficience humaine et autres infections transmissibles sexuellement et par le sang. La stigmatisation, qui atteint de manière particulière certains consommateurs (dont ceux désaffiliés ou marginalisés sur les plans social et économique), constitue également un motif important pour...

  • 5 mai 2021

    Ce rapport présente les résultats d’une étude qualitative menée, afin d’approfondir les constats d’un sondage réalisé en 2019 au Québec qui visait à décrire les perceptions, les attitudes et les opinions de la population à l’égard des personnes qui consomment des substances psychoactivesa et des programmes de réduction des méfaits. Les résultats obtenus permettent notamment de nuancer les réponses au sondage en ce qui a trait aux perceptions à l’égard des raisons conduisant des personnes à développer une dépendance aux droguesa et à l’acceptabilité des mesures de réduction des méfaits. Dix groupes de discussion virtuels ont été conduits du 5 mai au 11 juin 2020 auprès de 54 participants, résidant dans quatre villes du Québec...

  • 17 février 2021

    Le réseau SurvUDI est un réseau de surveillance épidémiologique chez les personnes UDI implanté dans huit régions du Québec et à Ottawa depuis 1995. Son objectif est la surveillance des infections par le VIH et par le VHC parmi les personnes UDI ainsi que le suivi des facteurs de risque de ces infections. Ce rapport s’adresse à tous ceux qui, dans les différentes régions du Québec, sont impliqués dans la lutte contre les ITSS auprès des personnes qui utilisent des drogues par injection. Ces données seront utiles pour ceux qui œuvrent en santé publique dans le domaine de la réduction des méfaits chez les personnes qui utilisent des drogues par injection ainsi qu’à leurs partenaires communautaires et institutionnels. Les résultats du réseau SurvUDI permettent d’adapter les interventions...

  • 6 janvier 2021

    En 2001, le Portugal a procédé à un changement du mode d’encadrement de toutes les substances psychoactives dites « illicites ». Il s’agit, à ce jour, de la seule juridiction à travers le monde à avoir modifié sa loi quant à l’encadrement de ces substances dans une perspective de santé publique. Les nouvelles mesures en place font en sorte que la possession simple et la consommation de ces mêmes substances continuent d’être illégales, mais font l’objet de sanctions administratives plutôt que pénales. Une telle approche a été préconisée dans l’optique de réduire les méfaits associés à l’usage de ces substances sur la santé et la criminalité. Sa mise en œuvre a été accompagnée par la création des Commission de dissuasion de la toxicomanie, des instances destinées à encourager l’...

  • 23 août 2019

    L’autorisation par le gouvernement fédéral d’une vaste gamme de produits comestibles, extraits et topiques semble une initiative précipitée. Le choix d’autoriser à l’échelle industrielle la commercialisation de ces produits, qui sont pour l’instant relativement peu connus du public et beaucoup moins consommés par les usagers que la forme fumée, pose en effet plusieurs risques pour la santé :

    • Le risque que le nombre d’usagers de cannabis augmente et que les usagers actuels en consomment davantage;
    • Le risque lié aux effets retardés et difficiles à anticiper de la consommation de produits comestibles de cannabis;
    • Les risques associés à la consommation involontaire de produits comestibles de cannabis;
    • Les risques associés à la consommation des...
  • 13 février 2019
    • En confiant à un monopole d’État la responsabilité d’intégrer les consommateurs actuels au marché légal, sans favoriser la consommation de la substance, et sans l’obligation de générer des revenus pour l’État, le gouvernement québécois s’est doté d’un bon outil pour atteindre les objectifs de santé et de sécurité publique de la légalisation du cannabis.
    • La Société québécoise du cannabis (SQDC) et le comité de vigilance mis sur pied par le ministère de la Santé et des Services sociaux sont appelés à jouer un rôle clé dans l’atteinte de ces objectifs.
    • En misant sur un personnel responsable d’actualiser la mission de prévention conférée à la SQDC, les usagers sont bien informés au moment de leurs achats. Il paraît non souhaitable d’en soustraire une grande partie...
  • 17 janvier 2018

    La littérature scientifique sur les politiques publiques en matière de tabac et d’alcool de même que les expériences des juridictions ayant déjà légalisé le cannabis médical et non médical démontrent que les systèmes de production-distribution fondés sur une logique à but lucratif sont difficilement conciliables avec l’atteinte d’objectifs de santé et de sécurité publiques. Des analyses démontrent d’ailleurs que la hausse de la consommation de cannabis est associée à sa commercialisation et non pas au changement de statut légal. La promotion commerciale encourage une augmentation du volume de consommation par une hausse du nombre d’usagers et par une intensification de la consommation des usagers. À l’opposé, une approche à but non lucratif permet de mettre l’accent sur la prévention,...

  • 24 octobre 2017

    La légalisation du cannabis soulève d'importants aspects éthiques. Ce document analyse ces aspects en lien avec quatre enjeux spécifiques, soit le dépistage des facultés affaiblies, la possibilité de consommer du cannabis dans des lieux privés, le fardeau de la qualité et la sécurité du produit et l’âge légal d’achat et de consommation. La méthode d'analyse retenue se décline en trois temps, soit la présentation de l’enjeu et des aspects importants pour l’analyse éthique, l’identification et la définition des principales valeurs en cause dans le problème et, enfin, l’identification des principales tensions en jeu et des options de décision possibles. Cette analyse a pour but de guider le lecteur sur les enjeux éthiques sous-jacents et favoriser la prise de décision éclairée sur le plan...

  • 7 septembre 2017

    Il est maintenant bien documenté que l’usage de cannabis est associé à des risques pour la santé. Selon les plus récentes publications sur le sujet, les risques sanitaires identifiés pour l’usage de cannabis sont principalement regroupés selon les sphères suivantes : les accidents et les blessures; l’usage problématique incluant la dépendance; la santé mentale; les affections pulmonaires chroniques; et les problèmes d’ordre cognitif. Alors que la plupart de ces problèmes surviennent principalement à la suite d’un usage fréquent ou prolongé de la substance, les accidents et les blessures peuvent survenir lors d’un simple épisode de consommation.

    Dans le contexte actuel où le Canada s’engage sur la voie de la légalisation du cannabis, il apparaît important de suivre l’évolution...

Pages

Souscrire à Cannabis