Utilisation d’un algorithme décisionnel pour la surveillance intégrée des arbovirus et questions sur la pertinence de la surveillance entomologique

En 2019, l’Institut national de santé publique du Québec a reçu deux mandats du ministère de la Santé et des Services sociaux dont les objectifs sont « d’adapter un outil décisionnel pour articuler les activités associées à la surveillance intégrée des arbovirus » et de répondre à quatre questions spécifiques à la pertinence de maintenir la surveillance entomologique du virus du Nil occidental.

Pour répondre au premier mandat, une revue de la littérature scientifique et grise a permis d’analyser les différents outils employés par les instances de santé publique ailleurs dans le monde. L’algorithme décisionnel contenu dans les lignes directrices de l’European Centers for Disease and Prevention Control pour la surveillance des moustiques indigènes en Europe a été retenu. Celui-ci a été adapté et bonifié pour permettre à l’Institut national de santé publique du Québec et au groupe d’experts sur les maladies transmises par les moustiques d’identifier les objectifs associés à la surveillance intégrée des arbovirus au Québec.

L’algorithme décisionnel québécois contient 18 objectifs spécifiques associés aux volets de la surveillance humaine, animale et entomologique des arbovirus, ceux-ci étant regroupés sous les six objectifs prioritaires suivants :

  • Dresser un portrait épidémiologique des arboviroses et caractériser leur risque d’acquisition humaine à partir du volet de la surveillance humaine;
  • Bonifier la caractérisation du risque d’acquisition humaine à partir du volet de la surveillance animale;
  • Documenter les paramètres de base des populations de moustiques présentes au Québec grâce au monitorage entomologique et à la veille scientifique;
  • Bonifier la caractérisation du risque d’acquisition humaine grâce à la surveillance et à la littérature entomologiques;
  • Soutenir les décisions concernant la pertinence et le calendrier des interventions grâce à la surveillance et à la littérature entomologiques;
  • Évaluer l’efficacité des interventions et des mesures de contrôle grâce à la surveillance et à la littérature entomologiques.

Cet algorithme a été appliqué aux trois volets de la surveillance des arbovirus pour évaluer si les activités actuelles atteignent les objectifs fixés, émettre des recommandations quant aux mesures à mettre en place pour les atteindre et répondre aux questions du ministère de la Santé et des Services sociaux sur la surveillance entomologique du virus du Nil occidental. Les points suivants sont les plus importants à retenir du présent document :

  • La surveillance intégrée du virus du Nil occidental instaurée depuis 2003 permet de répondre à l’ensemble des objectifs de l’algorithme sauf ceux associés à la planification des décisions concernant la nécessité et le calendrier de ses interventions de santé publique (c.-à-d. communication, contrôle). Le ministère de la Santé et des Services sociaux doit clairement déterminer si cet objectif est à atteindre et quel type d’outil il souhaite développer (c.-à-d. des critères d’aide à la décision ou un outil d’alerte et/ou de détection précoce des éclosions). Il pourrait être pertinent de maintenir la surveillance entomologique pour le virus du Nil occidental dans sa forme actuelle tant que la capacité prédictive des données québécoises issues des trois volets de la surveillance intégrée n’a pas été complétée.
  • Pour les virus du sérogroupe Californie, de l’encéphalite équine de l’Est et de la Cache Valley, les mesures pour atteindre l’objectif de caractériser le risque d’acquisition humaine doivent être priorisées (c.-à-d. projet d’acquisition de connaissances, augmentation de la vigilance clinique humaine, etc.).
  • Pour les arbovirus exotiques (ex. : virus du Zika et du Chikungunya), les projets d’acquisition de connaissances doivent être priorisés (ex. : la distribution des cas humains déclarés au Québec, etc.).
Utilisation d’un algorithme décisionnel pour  la surveillance intégrée des arbovirus et questions sur la pertinence de la surveillance entomologique

Auteur(s): 

Sujet(s): 

Type de publication: 

ISBN (électronique): 

978-2-550-88991-5

Notice Santécom: